Tinder Places: une fonctionnalité de partage de localisation

Tinder Places: une fonctionnalité de partage de localisation

 

Tinder teste Tinder Places, une fonctionnalité de partage de localisation qui vous correspond avec des personnes que vous avez rencontrées dans la vie réelle.

Nous savions que Tinder Places – le nouveau moyen de l’application de rencontres de connecter les gens par le partage d’emplacement – allait bientôt arriver, mais Tinder a officiellement annoncé aujourd’hui qu’elle testait le service en Australie et au Chili. Les lieux permettront aux utilisateurs de trouver des correspondances potentielles en fonction des lieux qu’ils visitent, qu’il s’agisse d’un parc à chiens, d’un restaurant, d’un café ou d’un cinéma. L’idée, selon Tinder, est de donner aux utilisateurs un intérêt mutuel. Il est alimenté par Foursquare, qui a déjà effectué tout le travail difficile de cartographie des lieux et d’identification des espaces publics. Selon Tinder, cette technologie empêchera le partage de lieux privés, y compris les cabinets de médecin et les lieux de travail.

Chaque emplacement sera peuplé environ 30 minutes après le départ d’un utilisateur et expirera au bout de 28 jours. Les lieux seront ajoutés automatiquement si un utilisateur choisit le service, mais ils peuvent être supprimés chaque fois que l’utilisateur le souhaite. L’emplacement est distinct de la page de Swipes sur Tinder. Vous pourrez basculer vers un écran de carte et faire glisser les correspondances potentielles à partir de là. Vous ne pourrez voir que les personnes qui ont visité les mêmes lieux que vous et il n’ya aucun moyen de voir la carte des lieux dans son intégralité. Les personnes que vous avez déjà bloquées ou qui ne sont pas bloquées ne s’afficheront pas dans des lieux et si vous faites glisser votre doigt sur une personne située dans ces lieux, elles ne s’afficheront plus.

Tinder ne dit pas si ou quand ce service viendra aux États-Unis. Samantha Stevens, directrice des produits de localisation chez Tinder, a déclaré que la société “attend avec impatience de voir comment les utilisateurs adoptent et interagissent avec des lieux sur nos marchés de test”, et qu’elle “évaluera et apportera des ajustements en fonction des commentaires des utilisateurs”. ne nous donne pas beaucoup de travail! Je serais intéressé d’essayer Places et voir comment ça se passe. Je ne visite pas nécessairement des bars ou des cafés très particuliers, mais l’idée que je pourrais peut-être faire connaissance avec des gens de mon quartier m’attire.